Autobiographie d'un féru de moto : Tahiry Marc.

Bonjour à tous les passionnés de motos à Madagascar, Rondro Volantsoa m’a demandé de réaliser un article, comme une auto-biographie. Pour cela j’ai repris le texte que j’ai partagé avec le magazine Moto Journal N° 2123 du 27 novembre 2014.

 

Je rêvais tout petit de posséder un jour une moto et, si possible, une Yamaha.
Je suis né en 1959 à Tamatave (Madagascar) et j’y ai habité jusqu'à mes 33 printemps. Là-bas, je n’ai pas eu accès aux médias (presse écrite, télévision) pendant une longue période, et les quelques magazines, dont Moto Journal, s'arrachaient à prix d'or.
Je suis arrivé en 1992 en France, pays de la liberté, mes rêves ont commencé à devenir réalité avec le libre accès à la presse écrite moto, car la télévision ne diffusait pas encore les grand prix.
Ma passion, ce sont les GP. Et les pilotes qui m’ont vraiment marqué, ce sont les pilotes YAMAHA. A commencer par Johnny Cecotto, titré en 350 en 1975, et qui, pour sa toute première saison, s’est permis de déloger le roi Ago.

Mon concessionnaire Honda de l'époque m'avait emmené aux 24 heures du Mans en 2001, je ne réalisais pas que j'étais sur le mythique circuit Bugatti. Plus tard l'idée de réaliser les répliques des motos qui ont marqué ma jeunesse commençait à germer dans ma tête, mais pour les réplicas, j’ai commencé par acheter les motos de série, puis par la suite j’ai fait réaliser mes propres réplicas

Les invitations de Yamaha Motor France m’ont permis de rencontrer mes idoles du passé en 2015 au Castellet.


Read - Agostini / Sarron - Spencer / Cecotto / Baker

 

C’est encore Yamaha Motor France qui m'a fourni les pass paddock pendant plusieurs années lors du grand prix de France au Mans ainsi j’ai pu rencontrer les pilotes du championnat du monde actuel.

Puis j’ai découvert une autre discipline de vitesse mondiale : le championnat du monde superbike et supersport dont la manche française se déroule dans la Nièvre à Magny Cours. Grâce à Aprilia France, Yamaha Motor France et Kawasaki France, j’ai pu découvrir les paddocks à la rencontre des teams et pilotes.

C’est toujours Yamaha Motor France qui m’a fait découvrir les roulages sur circuit avec son team GMT94 engagé en championnat du monde d’endurance lors des journées Yamaha Days sur le circuit Bugatti au Mans.

Lors de l’achat de la première version de la YAMAHA R1M en 2015, j’ai été invité, comme tous les possesseurs de ce petit bijou pour rouler sur le circuit du Mugello en Toscane

Et actuellement je roule avec mes deux R1 de 2015 PATA superbike replica et Rossi replica.

Tahiry Marc Rakotondramasy.